Séché sort de l’eau

Le 21 juin 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Saur dessert 18 millions de clients, en France.
Saur dessert 18 millions de clients, en France.
DR

C’est la fin d’un rêve.

Ces dernières 6 années, le groupe Séché Environnement, spécialisé dans la gestion de déchets, a tenté de se diversifier dans l’eau. L’objet de sa convoitise: la Saur, numéro 3 français du secteur et petit acteur, via sa filiale Coved, de la gestion des déchets ménagers.

Jadis propriété du groupe Bouygues, le «petit» poucet de l’eau est détenu, depuis 2007, par le Fonds stratégique d’investissement (38%), Séché Environnement (33%), Axa (17%) et Cube Infrastructure (12%).

Très endetté (2 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires annuel de 1,7 milliard), le groupe est aux prises avec un consortium de 65 banques créancières, mené par BNP Paribas et Natixis, et des actionnaires qui n’ont pas la même vision du futur de l’entreprise.

Après avoir tenté d’en prendre le contrôle, Séché Environnement (dont le chiffre d’affaires représente le tiers de celui de la Saur) a fini par rendre les armes. Jeudi 20 juin, l’entreprise de Mayenne a annoncé par communiqué qu’elle cédait, «pour un prix symbolique», sa participation aux banques créancières en passe de reprendre la Saur.

Séché avait pourtant reçu le soutien de syndicats inquiets de tomber dans l'escarcelle de banquiers.

Cette décision ne devrait pas avoir d’impact sur les comptes de Séché puisque la sortie du capital de la Saur a été provisionnée en 2012, rappelle le groupe dirigé par Joël Séché.

Le titre Séché Environnement s'envolait de près de 9% vendredi matin à la Bourse de Paris, dans un marché qui saluait la décision du groupe français de céder sa participation dans la Saur.

Employant 13.000 personnes, la Saur dessert 10.000 collectivités, soit 18 millions d’habitants.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus