Séché se tourne vers les déchets faiblement radioactifs

Le 11 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Séché Energies traite désormais les déchets faiblement radioactifs
Séché Energies traite désormais les déchets faiblement radioactifs

Le groupe Séché Environnement a annoncé, le 10 mars, la création d’une filiale dédiée au traitement des déchets faiblement radioactifs.

Le gisement des déchets radioactifs de très faible activité est évalué à 35.000 mètres cubes par an en France, selon Manuel Andersen, directeur des relations avec les investisseurs du groupe Séché. Ils proviennent en général du démantèlement d’installations nucléaires ou d’industries chimiques ou métallurgiques.

Avec cette nouvelle filiale, Séché Energies, le groupe compte répéter sa récente expérience de dépollution d’un site de production de titane, qui contenait des tartes radioactifs.

Selon le bilan annuel publié le 10 mars, Séché Environnement a généré en 2014 un bénéfice net de 9,8 millions d’euros, en croissance de 13,3%, pour un chiffre d’affaires en recul de 5,2% à 444,7 M€.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus