Seattle pénalise les mauvais composteurs

Le 24 septembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La ville veut encore accroître le taux de compostage
La ville veut encore accroître le taux de compostage

Pour améliorer le taux de compostage, le conseil municipal de Seattle (Etat de Washington) a choisi la méthode forte, en décidant d’ouvrir les poubelles et de taxer les mauvais trieurs.

 

Les habitants de Seattle qui ont la mauvaise idée de jeter leurs restes de repas, leur marc de café ou leurs aliments périmés avec les ordures ménagères risquent de le payer cher. Soit 1 dollar (0,80 €) par poubelle non conforme (lorsque la poubelle grise contient plus de 10% de déchets compostables), selon une décision adoptée le 22 septembre par le conseil municipal.

 

Cette ville de 635.000 habitants, qui a rendu le compostage obligatoire, a décidé de suivre l’exemple de San Francisco (Californie) où un dispositif d’amende a été décrétée en 2009. Le montant est toutefois réduit de moitié pour les récidivistes : 50 $ (39 €) à Seattle contre 100 $ (78 €) à San Francisco.

 

Jusqu’à 40% des aliments achetés aux Etats-Unis sont jetés à la poubelle selon l’ONG National Resource Defense Council (NRDC)

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus