Santé au travail: campagne de contrôle sur les CMR

Le 27 juin 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) vient d'annoncer le lancement d'une campagne nationale de contrôle ciblée sur l'utilisation en entreprise d'agents cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR). Sont particulièrement visés: le trichloréthylène, les fibres céramiques réfractaires (FCR), les phtalates, les chromates, deux amines aromatiques et les dérivés du plomb. La mécanique industrielle, la plasturgie et la fabrication de peintures et de vernis font partie des cibles de la campagne, ainsi que les secteurs dans lesquels des travailleurs sont susceptibles d'être exposés à des FCR. En mai dernier, Gérard Larcher, ministre en charge du travail, avait déjà averti les partenaires sociaux de la mise en place de cette campagne qui s'inscrit dans le droit fil de celle qui a eu lieu en 2004 et 2005 sur les chantiers de désamiantage et qui est reconduite en 2006. «Cette campagne vise à évaluer le respect de la réglementation renforcée relative aux agents CMR )(1) de catégorie 1 (risque prouvé chez l'homme) ou 2 (risque prouvé chez l'animal et suspecté chez l'homme et notamment la mise en oeuvre du principe de substitution», indique un communiqué de l'INRS.



(1) introduites par le décret n° 2001-97 du 1er  février




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus