Saint-Martin boit presque à sa soif

Le 02 novembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
8 foyers sur 10 disposent de l'eau potable au robinet.
8 foyers sur 10 disposent de l'eau potable au robinet.

La réparation des réseaux vitaux de l’île frappée par le cyclone Irma se poursuit à vitesse accélérée.

 

L’usine de production d’eau potable de?livre plus de 5 millions de litres d’eau par jour, de quoi satisfaire l’ensemble des besoins de la population ‘pre?-ouragan’, indique Veolia dans un communiqué. Désormais, 8 foyers sur 10 disposent en permanence d’eau potable au robinet.

8 foyers sur 10

L’objectif assigné aux équipes du géant de l’eau est de rétablir les logements encore à sec et de proce?der a? toutes les re?parations sur le re?seau, indispensables a? la stabilisation de son fonctionnement. «Cette phase ne?cessite de longs travaux en vue desquels un diagnostic de?taille? a e?te? demande? par la collectivite?», précise l’entreprise.

Dans les quartiers et habitations ou? les branchements sont toujours hors service, l’approvisionnement des familles est assure? par 12 points de distribution d’eau sanitaire mis en place par la Croix rouge franc?aise, la Fondation Veolia et la Collectivite? de Saint-Martin.

Adapter les contrats

Le groupe est actuellement en train de discuter avec les pouvoirs publics pour adapter les contrats qui définissent son action dans la gestion de l'eau pour intégrer notamment les travaux liés aux dégâts causés par l'ouragan.

Côté électricité, les choses progressent aussi. Dans un communiqué publié le 15 octobre, EDF indiquait avoir mis en œuvre son programme de rétablissement provisoire de la fourniture d’électricité. La reconstruction du système électrique, notamment les réseaux aériens, prendra plus de temps.

Economie et renouvelables

En complément, l’énergéticien a annoncé son intention de lancer un programme d’économie d’énergie, en finançant l’achat par les particuliers de matériels peu gourmands en électricité. L’objectif étant de réduire d’un tiers la demande de courant d’ici 2023.

Le groupe présidé par Jean-Bernard Lévy souhaite aussi développer la production d’électricité par des installations photovoltaïques, couplées à des batteries. Ce dispositif pourrait générer 22% du courant consommé dans l’île à l’échéance 2023, contre 2% aujourd’hui.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus