Safeway pour la légine australe

Le 15 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Fidèle à son credo de ne pas vendre d’espèces menacées, Safeway vient de prendre un nouvel engagement en la matière. Le distributeur américain vient d’annoncer qu’il n’achèterait plus de légine australe (Dissostichus eleginoides) pêchée dans la mer de Ross, en Antarctique.
 
Parallèlement, Safeway encourage les 36 pays membres (dont la France !) de la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique à déclarer zone maritime protégée la mer de Ross.
 
Initiée au milieu des années 1990, la pêche de la légine ne cesse de se développer. Selon les années, les captures ont oscillé entre 5.000 et 17.000 tonnes, rapporte une note du secrétariat de la convention. Poisson à la chair très appréciée des consommateurs, américains et japonais notamment, la légine fait aussi l’objet d’un important braconnage. Selon Traffic, le volume de légines illégalement pêchées représente de 14 à 23% des quotas officiels selon les années.
 
Habituée des grands fonds (on la trouve à plus de 2.000 mètres de profondeur), la légine est encore peu connue des scientifiques. Raison de plus pour ne pas réduire ses stocks à néant.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus