Sables bitumineux: les ONG contre le projet de Total

Le 27 août 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Plus de 30 associations du Canada, des Etats-Unis et de France s'opposent à un nouveau projet d'extraction de sables bitumineux à ciel ouvert par Total au Canada, selon un communiqué du 26 août des Amis de la terre.

L’évaluation environnementale du projet du pétrolier français sur la mine « Joslyn North » a été confiée à la commission d’examen conjointe Canada-Alberta (1). La consultation publique s’est achevée le 24 août.

« La France prétend jouer un rôle moteur dans la lutte contre les changements climatiques, mais l'une de ses plus grosses entreprises remet en cause ce discours par ses activités au Canada », affirme Aloys Ligault, chargé de campagne aux Amis de la terre France.

« Selon les propres chiffres de Total, ce projet contribuera aux dérèglements climatiques, détruira les terres et produira des déchets toxiques, parmi d'autres impacts environnementaux », souligne l’ONG. Le projet génèrera, par exemple 1,5 million de tonnes de gaz à effet de serre et 12,5 milliards de litres de résidus toxiques chaque année.

« Les gouvernements du Canada et de l'Alberta n'ont placé dans les faits aucune limitation aux émissions globales de gaz à effet de serre, à la pollution de l'air, de l'eau, à l'utilisation de l'eau douce et à la destruction des terres dues à l'exploitation des sables bitumineux », ajoutent les Amis de la terre.

De son côté, le pétrolier britannique Shell a démarré jeudi 26 août un projet-pilote pour tester une nouvelle méthode d’accélération du drainage de déchets toxiques stockés dans des bassins d’eau sur les sites d’exploitation des sables bitumineux, une source de tension entre les pétroliers, les environnementalistes et les régulateurs, selon Reuters.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus