Sable coquillier: la CAN a commencé l’extraction nuitamment

Le 08 septembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Mobilisation le 11 septembre à Lannion.
Mobilisation le 11 septembre à Lannion.
DR

C’est de nuit et moins de 48 heures après le rejet d’un recours contre l’autorisation d’extraire du sable coquillier que la compagnie armoricaine de navigation a envoyé un premier bateau sur zone. Un rassemblement est prévu le 11 septembre.

Dûment autorisée par la préfecture, la Compagnie armoricaine de navigation (CAN) a procédé à la première extraction de sable coquillier dans la baie de Lannion dans la nuit du 6 au 7 septembre. Entre 2h et 4h30, précise France Bleu Armorique, un sablier a stationné sur la zone de la Pointe d'Armor. Rien d’illégal dans cette première extraction de ‘trez’, ce sable coquillier apprécié des agriculteurs pour amender leurs terres granitiques fort acides, mais cette première sortie en mer a mis habitants, élus et monde économique en émoi.

La mobilisation se poursuit

Car la CAN n’a pas attendu 48 heures après le rejet du référé-suspension déposé par les opposants au projet pour entrer en action. L’avocate de l’entreprise Rouillier avait d’ailleurs reconnu lors de l’audience devant le tribunal administratif de Rennes le 31 août dernier que le début des travaux était imminent, avant que la direction affirme n’avoir fixé aucune date. Les communes et le collectif d’opposants à ce projet ont annoncé vouloir aller devant le Conseil d’Etat. En attendant, ils appellent à un rassemblement le 11 septembre à Lannion.

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus