Russie : le projet d’autoroute controversé va reprendre

Le 16 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement russe a annoncé le 14 décembre que le projet d’autoroute qui doit relier Moscou à Saint Petersburg en passant par une forêt était bien maintenu.

Pourtant, au mois d’août dernier, le président Dmitri Medvedev avait suspendu la construction de l’infrastructure, le tracé devant détruire 144 hectares de la forêt de Khimki, au nord-est de Moscou (dans le JDLE).

Depuis plus de trois ans, de nombreux riverains et écologistes s’opposent à la première autoroute concédée payante du pays, construite par le Français Vinci. Si certains ont déjà payé un lourd tribut à cette contestation (opposants au chantier agressés, journalistes attaqués), ils se disent prêts à se mobiliser à nouveau après l’annonce du vice-premier ministre Sergueï Ivanov, qui semble sans appel. « Nous avons formulé la position définitive de la Russie », a-t-il déclaré.

La Russie a vu ses forêts partir en fumée cet été en raison de violents incendies. Selon le centre global de contrôle du feu, de l’université de Fribourg (Allemagne), plus de 16 millions d’hectares ont brûlé sur le territoire de la fédération de Russie depuis le début de l’année. Soit l’équivalent de la surface de la Tunisie. La région de Moscou a fait partie des plus touchées.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus