Russie: l’électricien SEU attend son heure

Le 18 septembre 2006 par Enerpress
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Voilà des mois que l’électricien les Systèmes énergétiques unis (SEU) piaffe d’impatience pour réaliser des projets entrant dans le cadre de la mise en oeuvre conjointe. C’est peut-être sur le point d’aboutir. Après des rumeurs récentes de publication de l’inventaire russe des émissions (indispensable pour pouvoir conclure des contrats climatiques internationaux), le vice-Premier ministre a laissé entendre que le Kremlin allait «dans un proche avenir» adopter un programme d’investissements climatiques. SEU ne cache pas qu’il a dans ses cartons 70 projets, qui pourraient éviter, globalement, l’émission de 60 millions de tonnes équivalent CO2.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus