Rude saison pour les ouragans

Le 03 décembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Protéger les côtes, un problème que commencent à découvrir les new-yorkais.
Protéger les côtes, un problème que commencent à découvrir les new-yorkais.

C’est fini. De l’avis de l'administration américaine de l'océan et de l'atmosphère (Noaa), la saison des cyclones Atlantique a pris fin avec le mois de novembre.

Une saison atypique, affirme l’agence fédérale, dans un communiqué mis en ligne vendredi 30 novembre. La Noaa rappelle qu’elle a débuté en mai avec les cyclones Alberto et Beryl, ce qui est plus tôt que la moyenne. Cette saison est aussi la 7e consécutive à ne voir aucun ouragan majeur (de catégories 3, 4 ou 5 sur l’échelle Saffir-Simpson de classification de l’intensité des cyclones en Atlantique et Pacifique Nord) frapper les Etats-Unis.

Les autorités américaines peuvent en remercier les courants-jets, ces puissants vents de haute altitude, qui ont repoussé dans l’Atlantique Nord quelques tempêtes tropicales. Des tempêtes tropicales, la saison en a compté 19 (7 de plus que la moyenne), dont 6 sont devenues des ouragans.

La Noaa estime donc que la saison 2012 a été particulièrement active, mais pas exceptionnelle. Malgré les dégâts dévastateurs de Sandy, un cyclone classé en catégorie 2.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus