RTE relance EcoWatt en Bretagne et en Paca

Le 26 novembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Réduire sa consommation pour éviter la coupure de courant.
Réduire sa consommation pour éviter la coupure de courant.
DR

Le dispositif d'information et d'alerte EcoWatt, qui vise à réduire les risques de coupure d'électricité généralisée en hiver en Bretagne et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), a été relancé, a indiqué ce 26 novembre, Réseau des transports d'électricité (RTE), dans une série de communiqués.

En hiver, du fait de l'équipement massif des logements français en radiateurs électriques, toute chute des températures fait grimper brutalement la consommation d'électricité, surtout lors des deux pointes journalières d'utilisation du courant (fin de matinée et début de soirée).

Les régions comptant peu de centrales électriques et faiblement reliées au réseau national de transport d’électricité, comme la Bretagne et Paca, se retrouvent particulièrement exposées aux risques de rupture d'approvisionnement électrique.

EcoWatt vise à atténuer ce risque de coupure en appelant les consommateurs de ces régions à modérer volontairement leur demande lors des périodes de grand froid, via des alertes par divers canaux (SMS, courriels, réseaux sociaux...).

Nouveauté: désormais tout Paca sera concerné. La déclinaison méditerranéenne d'EcoWatt, qui entre dans sa 4e année, concernait jusqu'ici seulement le Var, les Alpes-Maritimes et la principauté de Monaco. Dorénavant, toute la région est incluse dans le dispositif.

Le gestionnaire du réseau de lignes à haute tension souligne qu'«en Paca, la pointe de consommation historique continue aussi de croître année après année (+28% depuis 2004)», en raison notamment de l'«attractivité du territoire».

De plus, la production électrique de la région ne couvre en temps normal que 40% de ses besoins électriques et seulement 17% en hiver. Cet hiver, le déséquilibre «sera encore plus marqué, plusieurs unités de production ne fonctionnant pas», prévient RTE qui chiffre à 15% les capacités de production indisponibles. En hiver, lorsque la température baisse de 1°C, la puissance électrique appelée augmente instantanément de 220 mégawatts.

Le gestionnaire du réseau a entrepris des travaux pour diminuer le risque de coupure. Trois liaisons souterraines de 225.000 volts doivent être mises en service en 2015 pour seconder l'unique axe à 400.000 V. Une liaison sous-marine entre Paca et Languedoc-Roussillon est prévue à l'horizon 2018.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus