Royaume-Uni: un été sur deux sera caniculaire en 2050

Le 27 novembre 2018 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
A Londres, une montée des eaux jusqu'à 1,15 m
A Londres, une montée des eaux jusqu'à 1,15 m
DR

Un climat océanique, doux en hiver, frais en été: avec le réchauffement climatique, le Royaume-Uni s’en éloigne rapidement. L’été caniculaire qu’il a connu cette année devrait devenir la norme en 2050, révèle le bilan annuel publié lundi 26 novembre par le Met Office.

Comme partout ailleurs, le réchauffement climatique au Royaume-Uni n’est plus une menace future: il est déjà très manifeste, comme le rappelle le rapport UK Climate Projections 2018. Sur la décennie écoulée (2008-17), la température moyenne a été de 0,8°C supérieure à ce qu’elle était sur la période 1961-1990, et 9 des 10 années les plus chaudes qu’a connues le pays sont survenues après 2002.

Jusqu’à +5,4°C en été

Les experts du Met Office ont calculé l’évolution du climat britannique au cours du 21ème siècle, selon plusieurs scénarios fixés par le Giec[i]. Avec les plus pessimistes, les RCP8.5 (qui prévoient une hausse thermique moyenne de 4,3°C d’ici à 2100), les étés britanniques pourraient se réchauffer jusqu’à +5,4°C, les hivers de +4,2°C.

Exceptionnel au cours de la période 1981-2000 (avec une probabilité inférieure à 10%), un été aussi chaud que celui de 2018 présente désormais une fréquence comprise entre 10% et 20%. En 2050, elle devrait atteindre 50%, soit un été sur deux.

Etés secs, hivers plus humides

Les précipitations estivales pourraient diminuer jusqu’à 47% d’ici à 2070, tandis que les hivernales grimperaient jusqu’à +35%, engendrant toujours plus d’inondations.

Forte menace pour ce pays insulaire, la montée du niveau de la mer sera plus forte au sud qu’au nord du pays. A Londres, la gamme probable d’augmentation se situe entre 0,53 m et 1,15 m en cas de scénario RCP8.5, contre 0,3 m à 0,9 m à Edimbourg.



[i] Giec: groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus