Royaume-Uni: Thames Water annonce 13 Md€ d’investissements

Le 05 septembre 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Climat, environnement, fuites des réseaux et solidarité au programme du nouveau plan d'action de l'entreprise britannique
Climat, environnement, fuites des réseaux et solidarité au programme du nouveau plan d'action de l'entreprise britannique

Dans son nouveau plan d’action quinquennal, publié le 3 septembre, la plus grande entreprise d’eau potable britannique, Thames Water, annonce un investissement de 13 milliards d’euros dans le réseau londonien d’eau potable et d’assainissement.


L’entreprise britannique, qui fournit de l’eau potable et traite les eaux usées de 15 millions de personnes du Grand Londres, se trouve confrontée à trois priorités, selon son plan d’action 2020-2025. Une nouveauté: le changement climatique et la protection de l’environnement arrivent en tête de ses préoccupations, devant la modernisation des canalisations, l’essor démographique (2 M de personnes supplémentaires d’ici 2045) et le développement de services pour les plus vulnérables.

 

13 milliards d’euros d’investissements

Alors que les entreprises concurrentes comme Severn Trent ou United Utilities mettent en œuvre des stratégies visant à réduire les charges et donc la facture des usagers, Thames water investit lourdement, sans accroître ses tarifs.

Au total, elle compte débourser 13 Md€ pendant 5 ans dont 5,8 Md€ dédiés à la résilience des infrastructures, 3 Md€ dans les services aux usagers (sensibilisation à la sobriété et aide aux ménages les plus vulnérables) et 2,5 Md€ pour la protection de l’environnement.

En comparaison, la France a présenté le 29 août un plan anti-fuites qui fait principalement appel aux budgets des agences de l’eau et ne débloque que 2 Md€ supplémentaires via des prêts accordés par la Caisse des dépôts. La seconde partie des Assises de l’eau, qui doit débuter dans les semaines à venir, pourrait toutefois donner lieu à de nouvelles mesures.

 

Moins d’eau au robinet

Côté climat, Thames Water s’attend à une hausse du thermomètre de 3°C pendant l’été, en 2050, et à une progression de 15%, en moyenne, des précipitations annuelles. Mais dès 2020, elle estime que le changement climatique réduira sa capacité de production de 13,5 millions de litres par jour. D’où la nécessité de sensibiliser les usagers à la sobriété, avec pour objectif de réduire la consommation journalière de 142 l à 136 l par personne.

 

Réduire les fuites

Pour sécuriser l’approvisionnement, Thames Water veut moderniser ses réseaux en réduisant les pertes de 48 Ml d’ici 2020 (environ 15%), et en créant un nouveau réservoir dans l’Oxfordshire (sud-est de l’Angleterre).

En mars dernier, près de 100.000 Londoniens ont été privés d’eau potable pendant près de 24 heures, à cause d’un dégel rapide suivant une période de grand froid.

Moins d’incidents de pollution

Côté environnement, l’objectif est de réduire de 18%, en 5 ans, les incidents liés à des pollutions diffuses de l’eau. Soit de 28 au plus par an et par tranche de 10.000 kilomètres du réseau d’assainissement en 2020 à 23 en 2025.

Un défi de taille pour Thames Water qui a été condamnée en 2017 à une amende record de 23 M€, par un tribunal d’Aylesbury, à cause de déversements répétés d’eaux usées dans la Tamise. «Nous ne pouvons pas réécrire le passé mais nous pouvons regarder l’avenir», a déclaré à la BBC Steve Robertson, son directeur général. Le nombre annuel d’incidents s’est toutefois réduit depuis 2013, l’entreprise ayant connu cette année-là 90 dépassements des seuils autorisés.

 

Un nouveau tarif social

Côté solidarité, l’entreprise britannique vise à accorder un nouveau tarif social de l’eau à 200.000 personnes entre 2020 et 2025, contre 49.000 en mars dernier et accompagner 400.000 ménages prioritaires pour leur paiement, contre 57.000 en mars 2018.

Avant d’être officiellement appliqué, ce plan d’action doit encore être validé par l’Ofwat, l’autorité britannique de régulation des services d’eau et d’assainissement.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus