Royal et Macron soutiennent les jeunes pousses écolos

Le 09 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les deux ministres mettent 15 M€ sur la table pour aider les start-up.
Les deux ministres mettent 15 M€ sur la table pour aider les start-up.
VLDT

Bercy et Roquelaure soutiennent les start-up qui mettront du numérique dans l'écologie.

Voilà un couple ministériel inédit. Ce mardi 9 février, les ministres de l’écologie et de l’économie et des finances s’étaient donné rendez-vous à l’hôtel de Roquelaure.

Le sort du projet de décret sur l’affichage étant réglé, nulle perspective de négociations délicates en vue. Ségolène Royal et Emmanuel Macron avaient uni leur matinée pour assister au lancement d’un appel à projets en faveur de technologies liant écologie et numérique. «Le numérique apparaît parfois comme une menace, il est aussi une opportunité», a annoncé le locataire de Bercy.

15 millions d'euros de budget

Ouvert aux jeunes pousses (les start-up), cet incubateur, baptisé Green Tech, prévoit de sélectionner une cinquantaine de projets dans des domaines aussi différents que les économies d’énergie (applications pouvant fonctionner avec les compteurs communicants Linky et Gazpar, par exemple), les énergies renouvelables (systèmes pour favoriser l’autoconsommation), le bâtiment, les transports, la gestion des risques, l’économie circulaire, la biodiversité (atlas participatif) et la santé environnementale.

«L’incubateur, a précisé Ségolène Royal, bénéficiera de l’ensemble des ressources techniques et scientifiques du ministère et de ses opérateurs: écoles d’ingénieurs, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), IGN, Météo France.» Les jeunes pousses sélectionnées bénéficieront d’un coup de pouce financier (jusqu’à 500.000 euros pour les projets les plus prometteurs), d’un coaching et d’une aide à l’utilisation des données. Selon Laurence Monnoyer-Smith, commissaire générale au développement durable, le montant total de l’enveloppe de Green Tech pourrait atteindre 15 M€.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus