Rome et Dublin tancées par Bruxelles

Le 30 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La gestion des déchets, telle qu’elle se pratique en Italie et en Irlande, n’est pas du goût de la Commission. Ce jeudi 30 septembre, l’exécutif européen a demandé à l'Italie de se conformer à un arrêt rendu en 2007 par la Cour de justice de l'Union européenne (CEJ) dans le domaine de l'élimination des déchets. Les magistrats avaient condamné l’Italie pour infractions aux directives?cadres relatives aux déchets et aux déchets dangereux. La CEJ reprochait notamment à l’Italie l’absence de plans de gestion de déchets dans plusieurs régions, dont le Latium. Trois ans plus tard, la situation n’a pas évolué, estime la Commission qui a envoyé une deuxième lettre de mise en demeure au gouvernement italien.

Après avoir été condamnée en 2005 par la CEJ, l’Irlande ne respecte toujours pas la législation européenne sur la gestion des déchets. Les déchets des activités liées au bâtiment et à la déconstruction automobile restent encore peu ou mal gérés. Par ailleurs, de nombreuses décharges illégales subsistent. Comme pour l’Italie, Bruxelles a adressé à Dublin une nouvelle mise en demeure.

Faute de réponse dans un bref délai, les deux pays encourent un nouveau passage devant les tribunaux européens.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus