Roland-Garros: pendant la suspension, les travaux continuent

Le 11 octobre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une pelleteuse se moquant de l'ordonnance du TGI
Une pelleteuse se moquant de l'ordonnance du TGI

Vidéo à l’appui, les associations environnementales ont accusé la Fédération française de tennis (FFT), le 10 octobre, de ne pas respecter la décision du tribunal de grande instance de Paris. Les magistrats lui avaient ordonné, 4 jours plus tôt, de suspendre les travaux d’extension du stade.

 

Sur la vidéo diffusée par le site La tribune de l’art, pas de doute: une pelleteuse est bel et bien à l’œuvre sur le site des serres d’Auteuil, alors que les travaux sont censés être stoppés. «Elle a creusé une énorme tranchée de 3 mètres de profondeur, ne respectant pas l’ordonnance», a précisé à l’AFP Philippe Toussaint, président de l’association Vieilles maisons françaises.

Pour se défendre, la FFT a affirmé qu’elle «n’avait pas recommencé les travaux» mais seulement «mis en sécurité le chantier». Jérémy Botton, son directeur général, a expliqué que la pelleteuse était chargée «d’enlever des gravats», «pour ne pas laisser de l’amiante à l’air libre» (Sic).

Il y a une semaine, le Conseil d’Etat avait autorisé la reprise des travaux, en annulant la suspension du permis de construire prononcée en première instance par le tribunal administratif. La Fédération avait aussitôt repris les travaux en abattant des arbres et en commençant à démolir les serres conçues par l’architecte Jean-Camille Formigé (1845-1926).

Une nouvelle décision est attendue dans la semaine au TGI de Paris, suite au référé-rétraction déposé par la FFT.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus