Risque sanitaire : General Elecric contre Monsanto

Le 06 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Mi-décembre, 590 salariés de General Electric (GE) ont déposé une plainte contre les firmes Monsanto, Pharmacia (détenu par Pfize Inc.) et Solutia Inc pour les risques sanitaires liés à une exposition prolongée au PCB (polychlorobiphényls) sur le site de Schenectady dans l’état de New York. Les plaignants accusent Monsanto d’avoir continué à produire des PCB, alors même que les risques présentés par ces produits chimiques étaient connus de tous. Monsanto a pourtant officiellement arrêté sa production de PCB il y a presque 30 ans, respectant ainsi l’interdiction votée par le Congrès américain en 1978. Aujourd’hui, les salariés de l’usine de Schenectady – l’un des plus grands et des plus vieux sites de GE qui fabrique des moteurs électriques, des turbines à gaz et des freins - dénoncent une pollution aux PCB issus des décharges et des rivières avoisinant le site. Des analyses ont révélé la présence anormalement élevée de PCB dans le sang de plusieurs employés souffrant de cancers, maladies du foie et problèmes cardiaques. Il ne s’agit pas de la première affaire impliquant Monsanto pour des problèmes de pollution au PCB. Monsanto et Solutia ont récemment été condamnés à 600 M de $ ( 505 M d’euros) de dommages pour pollution au PCB de plusieurs maisons et propriétés d’Alabama. Les salariés de GE réclament quant à eux 2 Mds de $ (1,7 Md d’euros).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus