Risque de cancer accru pour les employés de pétroliers

Le 21 octobre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le risque de cancer apparaît plus important chez les hommes travaillant sur les pétroliers et les navires-citernes pour produits chimiques que dans le reste de la population. C'est ce que conclut un article scientifique danois paru dans le numéro de novembre de la revue Occupational and environmental medicine. Les cas de 33.340 Danois et 11.291 Danoises ont été étudiés entre 1986 et 1999. Les hommes sont surtout atteints de cancers du larynx, des poumons, de la langue, de la bouche, de l'œsophage, du pancréas, etc., des cancers généralement associés à l'exposition à la fumée de tabac. Le ratio standardisé d'incidence (SIR) de tous types de cancers est de 1.29 pour les hommes, mais seulement de 1,07 pour les femmes. Les chercheurs danois ont observé des différences notables entre le SIR des officiers de machines (1,2), l'équipage de la salle des machines (2,3) et l'équipage de maintenance (4,1). Ainsi, le risque chez les employés s'avère 1,5 fois plus important que pour les officiers.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus