Risque canicule: vigilance dans le BTP

Le 26 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La vague de chaleur persiste, les risques professionnels aussi. Le ministre en charge du travail, Gérard Larcher, a rencontré mardi 25 juillet les responsables de grandes fédérations des métiers du bâtiment à qui il a demandé de rester vigilants. Il veut également inviter les collectivités locales, maîtres d'ouvrage de chantiers BTP, à faire preuve de souplesse et compréhension vis-à-vis des délais de livraison des chantiers dépassés à cause de la canicule, et à adapter les arrêtés municipaux afin d'autoriser les aménagements des horaires sur les chantiers.

Gérard Larcher et les fédérations du BTP ont décidé de suivre et recenser les difficultés rencontrées pour prévenir le risque canicule sur le terrain cet été, d'organiser un retour d'expérience à la rentrée, et d'examiner les aménagements de la réglementation qui seraient nécessaires.

La CFDT du BTP a jugé «inadmissible et intolérable» que les syndicats ne soient «pas parties prenantes» des discussions, et demandé l'ouverture d'une «vraie négociation sur la prévention de la santé et de la sécurité» des salariés.

L'Inspection du travail de Paris a renforcé ces jours-ci ses contrôles ciblés: «Nous faisons des contrôles ciblés dans le bâtiment, les garages, les boulangeries, les pressings et la restauration rapide, où les salariés sont les plus exposés aux fortes chaleurs», a déclaré à l'AFP Dominique Garreau, directeur départemental de l'Inspection du travail de Paris.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus