Rhinocéros: le braconnage toujours en hausse

Le 10 mars 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le rhinocéros blanc: léger déclin ou stagnation
Le rhinocéros blanc: léger déclin ou stagnation
DR

Nouvel annus horribilis pour les rhinocéros africains: en 2015, 1.338 d’entre eux ont été abattus par des braconniers, soit environ 5% de la population du continent, rapporte l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Chassés illégalement pour leurs cornes, les rhinocéros africains connaissent leur sixième année consécutive de braconnage à la hausse, avec 5.940 d’entre eux tués sur le continent depuis 2008. En 2015, 5% de la population a été tuée.

Le braconnage continue certes à diminuer au Kenya, et pour la première fois semble aussi en baisse en Afrique du Sud, qui compte des 79% des rhinocéros africains. Il explose en revanche dans des pays voisins, à savoir la Namibie et le Zimbabwe.

D’un effectif aux alentours de 20.000 individus, le rhinocéros blanc (Ceratotherium simum) serait en déclin de 0,4% par an, un chiffre non significatif d’un point de vue statistique.

Quant au rhinocéros noir (Diceros bicornis), bien que toujours danger critique d’extinction (entre 5.000 et 5.500 individus), sa population augmente de 2,9% par an, le braconnage l’empêchant d’atteindre la cible de 5%.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus