Révolution de palais à la Conférence environnementale

Le 23 octobre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les ONG sont désormais invitées à l'Elysée
Les ONG sont désormais invitées à l'Elysée

La troisième édition de la Conférence environnementale se présente mal, décidément. Après le boycott du réseau Action Climat et de France Nature Environnement (FNE) de la table ronde sur les transports, le gouvernement essaie d’amadouer les ONG en changeant une nouvelle fois son organisation, pour revenir à la formule initiale. Soit deux jours de conférences et de tables rondes, les 29 et 30 novembre. Seule différence: elles se tiendront à l’Elysée et non au palais d’Iéna où siège le Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Ce changement de forme n’émeut guère FNE. La fédération ne sait pas encore si elle participera aux deux autres tables rondes, consacrées aux négociations climat et à la santé environnementale, et maintient son boycott des transports. Tout comme le réseau Action Climat, qui attend davantage de garanties du ministère, après l’abandon de l’écotaxe.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus