Revol propose son amendement «souplesse»

Le 15 avril 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La commission des affaires économiques du Sénat a adopté un amendement présenté par Henri Revol «afin de permettre un développement harmonieux de l'énergie éolienne». Le sénateur UMP de la Côte-d’Or entend poursuivre, «en l’infléchissant, la réflexion initiée par l’Assemblée nationale, qui avait souhaité créer des zones de développement éolien (ZDE)». Le dispositif au Sénat veut «concilier le recours à cette source d’énergie renouvelable et le respect de l’environnement, en particulier paysager.» L’amendement Revol prévoit ainsi «de ne pas réserver les ZDE aux plus grosses installations éoliennes»(plus de 20 MW) ; «de laisser les communes décider des critères de puissance de leur ZDE, en définissant soit un plafond, soit un plancher, ou les deux». Enfin, H. Revol a déclaré «qu’il ferait dans les jours prochains des propositions pour un dispositif de répartition équitable de la taxe professionnelle associée aux parcs éoliens entre les différentes communes dont le paysage est modifié par l’implantation des éoliennes».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus