Retardateurs de flamme bromés: ils sont partout

Le 09 janvier 2013 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des retardateurs de flammes bromés qui contaminent parfois plus qu'ils ne sauvent.
Des retardateurs de flammes bromés qui contaminent parfois plus qu'ils ne sauvent.
DR

Les téléviseurs, les tissus ou les matelas du monde entier ont été, et sont encore, abondamment traités aux retardateurs de flamme bromés (RFB). On en retrouve jusque dans notre assiette. Et voilà qu’une étude publiée dans The Environmental Science and Technology met au jour leur présence dans l’écorce des arbres. Au Canada, en Tasmanie, en Indonésie, au Népal, en Norvège ou en Islande, en République tchèque, en Afrique du Sud et jusque dans les îles Samoa américaines, en plein Pacifique Sud, les RFB sont partout.

Si la concentration la plus élevée a été mesurée près d’un site très urbanisé –près de Toronto–, le deuxième échantillon le plus concentré a été recueilli sur un site reculé d’Indonésie. La contamination par la voie des airs est la plus probable, puisque ces analyses recoupent celles faites sur des échantillons atmosphériques. La densité de population entre en ligne de compte également, à travers les matériaux utilisés dans les habitations et les bureaux.

Ces polluants organiques persistants (POP) sont suspectés d’être cancérigènes et d’induire des troubles neurologiques, des troubles du développement et d’impacter la fertilité. Perturbateurs endocriniens, ils s’accumulent dans l’organisme et certains de ces composés retrouvés dans les écorces ne sont plus autorisés depuis les années 1980. L’agence de protection de l’environnement américaine (EPA) a lancé une étude et des alertes sur le sujet en juillet dernier [JDLE].

Les écorces ont le mérite de capter les pollutions tant sous forme solide que gazeuse. Et leur récolte est simple et peu coûteuse, ce qui est appréciable dans les pays en voie de développement. L’utilisation même de certains de ces RFB est discutée aux Etats-Unis, car ils dégagent des gaz très toxiques lors de leur combustion, fatals pour les humains.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus