Résultats du premier comité national sur les PCB

Le 07 février 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Mercredi 6 février, les ministères chargés de l'environnement, de la pêche et de la santé ont annoncé une batterie de mesures pour contenir la pollution aux polychlorobiphényles (PCB) qui touche plusieurs cours d'eau français, dont la Somme et le Rhône. Ils veulent intensifier la réduction des émissions de ces molécules très persistantes dans l'environnement en réduisant les autorisations de rejets des industriels. L'inspection des installations classées devra vérifier que les exploitants respectent bien leurs obligations en termes d'élimination des appareils contenant des PCB. Par ailleurs, des dispositions spécifiques vont être ajoutées aux schémas directeurs d'aménagement et de gestion des eaux (Sdage) en cours d'élaboration.

Les organismes de recherche seront largement mis à contribution par le plan national d'actions. Le Cemagref doit notamment lancer prochainement une étude visant à mieux comprendre les phénomènes de transfert des PCB des sédiments vers les poissons d'eau douce. Le pôle de compétitivité chimie-environnement de Rhône-Alpes, Axelera, est chargé d'élaborer un programme de recherche appliquée sur les techniques de dépollution à mettre en oeuvre dans les zones les plus contaminées.

Par ailleurs, l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) conduiront une étude nationale sur l'imprégnation aux PCB des consommateurs de poissons de rivière sur une durée de 2 à 3 ans.

Le plan comprend également l'accompagnement des pêcheurs professionnels et amateurs touchés par les interdictions de pêche.

En tout, 8,5 millions d'euros seront déboursés en 2008.

Les mesures annoncées par le gouvernement ont reçu un accueil mitigé de la part de France nature environnement (FNE) qui se félicite «de la volonté de l'Etat d'apporter une réponse politique», mais qui s'interroge sur la «capacité de ce plan à apporter une réponse globale au traitement de cette contamination».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus