Résultats du deuxième Carbon disclosure project France

Le 19 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ambitionnant d'«analyser la réactivité des entreprises face au changement climatique et leur aptitude à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre», l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), Axa et BNP Parisbas asset management ont publié, jeudi 17 octobre, les résultats d'une enquête menée pour la deuxième fois auprès de 120 entreprises françaises dans le cadre du Carbon disclosure project (CDP). 82% des entreprises (65% en 2006) qui ont répondu au questionnaire identifient les opportunités liées aux changements climatiques, et 79% (57% en 2006) se disent conscientes des risques qu'ils entraînent.

79% des entreprises ayant répondu ont développé des «actions concrètes de réduction des émissions» et 45% se sont fixé des objectifs quantitatifs précis de réduction de leurs émissions.

Les Amis de la terre ont réagi en qualifiant le CDP international de «coquille vide»: «Le caractère volontaire de cette initiative atteint ses limites: plus de 20% des 500 plus grosses entreprises au monde refusent toujours de publier leurs émissions», note l'ONG qui souhaite que les pouvoirs publics obligent les investisseurs à agir contre les changements climatiques.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus