Ressusciter des espèces éteintes… au détriment des espèces menacées?

Le lundi 27 février 2017 à 18h 37 par Romain Loury
L'huia dimorphe, sous forme empaillée
L'huia dimorphe, sous forme empaillée

La résurrection d’espèces éteintes, ou «dé-extinction», pourrait indirectement appauvrir la biodiversité, selon une étude publiée lundi 27 février dans Nature Ecology & Evolution. En cause, le coût élevé de telles réintroductions, autant de moyens financiers qui n’iraient pas à la sauvegarde d’espèces menacées.

Extrait : Sans aller jusqu’à Jurassic Park, parviendra-t-on à recréer des espèces disparues? Après le néo-aurochs, obtenu par croisement de races bovines domestiques, d’autres projets sont en cours. En Afrique du Sud, des chercheurs...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus