Responsabilité environnementale: les médias ne jouent pas le jeu

Le 25 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Peu d’entreprises des secteurs des médias, de la communication et de la publicité sont transparentes en matière d’informations sociales et environnementales, estime la Direction des études économiques et de l’évaluation environnementale (D4E) dans un rapport publié jeudi 20 mars. C’est pourtant ce qu’exige notamment la loi relative aux nouvelles régulations économiques (NRE) (1).
La D4E a évalué la façon dont les entreprises de ces secteurs avaient intégré cette préoccupation. Elle a attribué à chacune un taux de conformité, établi selon les rubriques définies dans les textes d’application de la loi NRE.

Résultat: en 2005 et 2006, sur un échantillon de 57 sociétés cotées, seules 32 ont bien publié un rapport et 13 seulement y ont intégré l’environnement. Sur ces dernières, seules 3 ont correctement fait leur travail, 5 y répondant a minima, estime la D4E. Les PME n’ont publié aucun rapport, alors qu’elles représentent 60% de l’échantillon.

Bien que la loi NRE s’applique avant tout au fonctionnement interne de l’entreprise, les secteurs des médias, de la communication et de la pub devraient l’appliquer d’autant plus sérieusement qu’elles jouent un rôle en matière de diffusion de «l’information», juge la direction.



(1) Loi n° 2001-420 du 15 mai 2001, article 116, alinéa 4


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus