Renouvellement du contrat du BRGM

Le 01 septembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Etat a renouvelé son contrat quadriennal avec le BRGM fixant 8 actions prioritaires. Les ministres chargés de l'industrie et de l'environnement ont rappelé les domaines de recherche qui leur paraissaient urgents.

La ministre chargée de l'environnement, Nelly Olin, et les ministres délégués à l'enseignement supérieur, et à la recherche et à l'industrie, François Goulard et François Loos ont renouvelé, le 31 août, le contrat quadriennal entre l'Etat et le Bureau des ressources géologiques et minières (BRGM) pour la période 2005-2008. Il octroie davantage de travaux de recherche au BRGM et fixe 8 grands domaines d'action: les ressources minérales, l'eau souterraine, le stockage géologique du CO2 et la géothermie, l'aménagement et les risques naturels, les sites et sols pollués, la gestion des déchets, la métrologie de l'environnement, la cartographie et les systèmes d'information numérique connus sous le projet «Terre virtuelle».

Chaque ministre de tutelle a formulé ses priorités. François Loos, qui a rappellé que la France manquait de 115.000 chercheurs dans le domaine de l'industrie, a souligné trois thématiques majeures: «Il est désormais important d'aller vite sur les technologies de capture et de stockage du CO2. Pour les besoins de l'industrie, la recherche doit aussi se concentrer sur la géothermie qui constitue un moyen intéressant de produire de l'électricité, et le BRGM doit impulser des processus industriels». Dernier secteur important souligné par le ministre délégué à l'industrie: la capacité du BRGM à gérer le problème des mines.

Pour Nelly Olin, le BRGM ne doit pas négliger ses missions sur l'eau, notamment dans le cadre de l'application de la directive-cadre européenne sur l'eau, mais aussi sur les risques sismiques, les sites et sols pollués et surtout le réchauffement climatique. «C'est inquiétant: la fonte des glaces est passée de 5 à 14 kilomètres par an. En fait, ce contrat arrive à un moment où nous devons redoubler nos efforts et notre attention», a conclu la ministre.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus