Renouvelables: les méga investissements à venir de la Chine

Le 01 décembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Chine prévoit de construire de nombreux barrages.
La Chine prévoit de construire de nombreux barrages.
DR

1.200 milliards de yuans (163 Md€). C’est le montant des financements que la Chine entend consacrer ces 5 prochaines années à l’éolien et à l’hydroélectricité, a indiqué en début de semaine l’administration nationale de l’énergie (NEA).

 

La puissance installée du parc éolien chinois devrait donc atteindre, dès 2020, 210 gigawatts électriques (GWe) -19 fois la puissance du parc français - et produire 420 térawattheures par an. Les turbines fourniront alors 6% du courant consommé dans l’empire du Milieu, contre 3,3% en 2016. Montant de la facture 700 milliards de yuans (95 Md€).

moins que prévu

Aussi important soit-il, l’objectif de la NEA est inférieur à celui fixé par le plan. Le 13e plan quinquennal prévoit 250 GWe éoliens à l’horizon 2020. Quoi qu’il en soit, la Chine devra, entre 2016 et 2020, mettre en service 13 GW éoliens par an. Un rythme plutôt soutenu.

-3,5 MdtCO2/an

Pékin entend aussi investir 500 milliards de yuans (68 Md€) dans de nouveaux ouvrages hydroélectriques. Le but fixé par la NEA est la mise en eau de 31 GW de barrages, de centrales au fil de l’eau et de stations de pompage-turbinage d’ici à 2020. A cette échéance, a indiqué la NEA, l’énergie hydraulique évitera l’émission de 3,5 milliards de tonnes de CO2 par an.

pétrole et gaz

Il faudra bien ça. Car la même administration entend aussi mettre en production dans les prochaines années 5 à 8 grands champs pétroliers (dont les réserves sont estimées à 100 millions de tonnes d’huile) et 5 à 10 gisements de gaz naturel (100 milliards de mètres cubes de réserves globales).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus