Rendu des rapports sur les trois axes pour la gestion des déchets

Le 01 juillet 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Quinze ans de recherche, lancées par la loi Bataille en 1991, sont résumées dans les rapports que le CEA et l’Andra ont remis très officiellement, jeudi, aux autorités concernées (les ministères chargés de la recherche et celui de l’industrie), qui devront «aider» le gouvernement dans la poursuite de la politique de gestion des déchets radioactifs à haute activité et à vie longue (HA-VL).

Le bilan des recherches sur les trois axes sera versé au débat public qui doit accompagner les Parlementaires pour une prise de décision en 2006. Le ministre délégué à l'Industrie, François Loos a précisé, jeudi, que la prochaine échéance dans le processus était prévue le 25 juillet. Le gouvernement remettra alors ses propositions à la Commission nationale du débat publique. Circonspects, François Loos, comme François Goulard, son homologue à la Recherche n'ont pourtant pas versé dans les déclarations fermes, et n'ont annoncé aucune décision, si ce n'est quelques orientations. Par exemple, François Loos a indiqué que dans l'état actuel des recherches «il était possible d'approcher d'une décision sur un entreposage réversible dans les dix ans», sans plus de précisions.

Le ministre délégué à la Recherche a pour sa part considéré que la loi en préparation serait «une loi d'étape». Les ministres comme les représentants du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), qui les accompagnaient, ont en conclusion partagé l'orientation d'une poursuite nécessaire des recherches sur les trois axes, dont «la complémentarité»semble acquise aujourd'hui.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus