Renault soupçonné d’être adepte des logiciels truqueurs

Le mercredi 15 mars 2017 à 17h 21 par Marine Jobert
La Captur, le pire élève pour les NOx.
La Captur, le pire élève pour les NOx.
Renault

Sans prononcer les termes de ‘logiciel truqueur’, les enquêteurs de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes semblent soupçonner Renault d’avoir, à l’instar de Volkswagen, équipé certains modèles de ces dispositifs qui minorent les émissions lors des tests d’homologation. La marque nie en bloc.

Extrait : «Les véhicules Renault ne sont pas équipés de logiciels de fraude aux dispositifs de dépollution.» La contre-attaque du constructeur au losange se veut sans ambiguïté, quelques heures après la publication par Libération...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus