Remise des prix Nobel de l’environnement

Le 14 avril 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Goldman Environmental Prize, créé en 1989, est considéré comme le prix Nobel de l’environnement et honore chaque année 6 défenseurs de l’environnement, sélectionnés par un jury international. Le 11 avril dernier, la fondation de San Francisco a rendu publics les noms des lauréats 2011.
 
Depuis 1989, plusieurs lauréats du prix sont devenus ministres de l’environnement dans leur pays et la lauréate de 1991, Wangari Maathai, est devenue prix Nobel de la paix en 2004. Cette année, 6 personnes ont être récompensées et chacune d’entre elles a reçu 150.000 dollars (104.029 euros).
 
Raoul du Toit (Zimbabwe) lutte pour la défense de la population de rhinocéros noir au Zimbabwe.
 
Dmitry Lisitsyn (Russie) lutte pour la protection de l’île de Sakhalin dont l’écosystème est menacé par l’un des projets pétroliers les plus importants au monde.
 
Ursula Sladek (Allemagne), pour ne pas dépendre de l’énergie nucléaire, a décidé de créer sa propre société, structurée en coopérative, de production d’énergie renouvelable.
 
Prigi Arisandi (Indonésie), biologiste, est à l’origine d’un mouvement local de lutte contre une pollution industrielle déversée dans une rivière alimentant 3 millions de personnes en eau.
 
Hilton Kelly (Etats-Unis) lutte pour la justice environnementale sur la côte du golfe du Texas. Elle défend l’intérêt des communautés qui subissent la pollution des industries du secteur.
 
Francisco Pineda (San Salvador) est menacé de mort pour avoir pris la tête d’un mouvement citoyen qui a réussi a stoppé les activités d’une mine d’or impactant les ressources en eau du pays.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus