Réduire la pollution dans les modes de transports

Le 05 janvier 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comment améliorer la qualité de l'air dans les modes de transport? Le Conseil supérieur de l'hygiène publique (CSHP) de France s'est penché sur la question et vient de rendre public son rapport «Qualité de l'air dans les modes de transport». Certes, le CSHP reconnaît que le temps que nous passons tout au long de notre vie dans les transports est relativement court. Cependant, au cours de ses déplacements, le citadin est exposé à des concentrations de polluants atmosphériques élevées par rapport à celles auxquelles il est soumis dans les autres milieux non-professionnels qu'il fréquente. Le CSHP estime donc qu'il convient d'adopter des mesures qui s'intègrent dans la lutte contre la pollution atmosphérique urbaine, comme la poursuite des efforts de réduction des émissions unitaires des véhicules ou l'élimination des véhicules les plus anciens. Dans le but d'une réduction de l'exposition des usagers, le Conseil propose de mener une réflexion sur la conception des systèmes de ventilation, d'aération et de climatisation des véhicules, et d'étudier, dès la conception du véhicule, les différents aménagements qui pourraient réduire l'exposition aux polluants. Dans le secteur des transports ferroviaires souterrains, le Conseil recommande entre autres d'encourager l'équipement de rames avec ventilation réfrigérée et de poursuivre la surveillance de la qualité de l'air. Enfin, le Conseil propose, afin d'améliorer les connaissances sur le sujet, d'étudier l'évolution de l'exposition des citadins aux polluants atmosphériques au cours de leurs déplacements en fonction de la composition du parc roulant (type de motorisation, type de véhicules et technologies de dépollution).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus