Recygo, nouvelle filiale commune à Suez et La Poste

Le 30 mars 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La Poste avait lancé un projet du même nom dès fin 2011
La Poste avait lancé un projet du même nom dès fin 2011

Annoncée en septembre dernier, la société lancée par les groupes Suez et La Poste pour collecter et valoriser les déchets de bureau a été précisée, le 29 mars, lors d’une conférence de presse.

 

Recygo, du nom du projet lancé fin 2011 par La Poste, est détenue à 51% par ce groupe et à 49% par Suez. Alors que les entreprises sont tenues de trier à la source depuis le 1er juillet 2016, leurs déchets (papier, métal, plastique, verre et bois selon le décret «5 flux»), la nouvelle société leur propose de collecter et valoriser papiers, cartons, bouteilles, canettes, gobelets et cartouches d’encre.

«C’est un marché qui est peu mature, on vise aujourd’hui à moyen terme, dans les 5 ans, de collecter environ 50.000 sites», a déclaré Corinne Sieminski, présidente de Recygo. «Ce partenariat nous permet d’accélérer dans l’idée d’apporter des solutions aux entreprises. On parie sur la simplicité pour convaincre ceux qui n’agissent pas aujourd’hui», a jouté Philippe Maillard, directeur général du recyclage et de la valorisation de Suez. De son côté, La Poste -qui s’était lancée dans la collecte dès 2012- mise sur une diversification de ses activités pour compenser la baisse notable des volumes de courrier.

Les marges de progrès sont en effet importantes puisque seulement 20% des déchets de bureau sont aujourd’hui collectés selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus