Recyclage ou incinération: le débat continue

Le 16 mai 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon le Bureau européen pour l’environnement (BEE), la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie auraient de sérieuses réserves concernant la définition de l’incinération dans la stratégie thématique sur la prévention et le recyclage des déchets, présentée en décembre dernier. Dans le contexte de changement climatique et d’augmentation de la facture énergétique, les partisans de l’incinération mettent en avant l’intérêt de cette technologie qui peut remplacer en partie la combustion de matières fossiles. Mais les écologistes mettent en doute l’intérêt de l’incinération pour réduire les émissions de CO2. De plus, ils estiment qu’avoir recours à plus d’incinération lèse les filières de recyclage, en particulier celle des déchets organiques. Avec les 4 nouveaux Etats membres qui ont publié une déclaration dans le cadre du groupe Visegrad, le BEE vient de se trouver un allié de poids au sein du Conseil qui devrait bientôt s’exprimer sur la stratégie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus