Recyclage des plastiques: Carbios signe avec L’Oréal

Le 30 octobre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios

La start-up Carbios a annoncé, le 27 octobre, la création d’un consortium de 5 ans avec le leader mondial des cosmétiques.

 

«Ce consortium, qui va démarrer autour du PET, devrait aboutir à une usine de démonstration dans les 4 ans», explique au JDLE Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Créée en 2011, sa start-up a mis au point un procédé enzymatique qui s’attaque aux plastiques pour mieux les recycler. Comptant 19 salariés, elle avait levé 5 millions d’euros pour développer son projet Thanaplast, lancé en 2012.

«Pour que des industriels s’intéressent à notre procédé, il fallait qu’un producteur important, comme l’Oréal, signe avec nous. Ce consortium, c’est la rampe de lancement du recyclage des plastiques», poursuit-il.

 

Avis aux industriels

Attirés par les volumes de plastiques recyclés dont pourrait avoir besoin L’Oréal, de nouveaux acteurs pourraient ainsi développer des procédés industriels à partir des enzymes. Car Carbios se contente de la mise au point des enzymes correspondant à chaque polymère. Il ne développe aucune technologie de recyclage. Pour l’heure, ce consortium est purement contractuel et ne repose sur aucune structure juridique.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus