Recyclage des plastiques: Carbios signe avec L’Oréal

Le 30 octobre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios

La start-up Carbios a annoncé, le 27 octobre, la création d’un consortium de 5 ans avec le leader mondial des cosmétiques.

 

«Ce consortium, qui va démarrer autour du PET, devrait aboutir à une usine de démonstration dans les 4 ans», explique au JDLE Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Créée en 2011, sa start-up a mis au point un procédé enzymatique qui s’attaque aux plastiques pour mieux les recycler. Comptant 19 salariés, elle avait levé 5 millions d’euros pour développer son projet Thanaplast, lancé en 2012.

«Pour que des industriels s’intéressent à notre procédé, il fallait qu’un producteur important, comme l’Oréal, signe avec nous. Ce consortium, c’est la rampe de lancement du recyclage des plastiques», poursuit-il.

 

Avis aux industriels

Attirés par les volumes de plastiques recyclés dont pourrait avoir besoin L’Oréal, de nouveaux acteurs pourraient ainsi développer des procédés industriels à partir des enzymes. Car Carbios se contente de la mise au point des enzymes correspondant à chaque polymère. Il ne développe aucune technologie de recyclage. Pour l’heure, ce consortium est purement contractuel et ne repose sur aucune structure juridique.