Recyclage des DEEE: Greenpeace et Philips ne sont pas d’accord

Le 31 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des militants de Greenpeace ont placé un robot constitué de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) devant l'hôtel d'Amsterdam où s'étaient réunis des actionnaires de Philips, jeudi 27 mars, pour protester contre la politique du groupe en matière de déchets.

«Philips devrait prendre ses responsabilités pour ses propres DEEE et mettre en place des systèmes de collecte dans tous les pays où il met des produits sur le marché», a déclaré une porte-parole de l'ONG écologiste.

Greenpeace estime que les producteurs de produits destinés à finir en DEEE devraient être financièrement responsables de leur fin de vie, pour qu'ils contiennent moins de substances toxiques et soient plus faciles à recycler.

Le PDG de Philips, Gerard Kleisterlee, a rétorqué que l'Etat et les consommateurs étaient eux aussi responsables en matière de DEEE.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus