Recul de la déforestation en Amazonie brésilienne

Le 27 novembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C'est mieux que si c'était pire.
C'est mieux que si c'était pire.
NASA

La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint, entre août 2011 et juillet 2012, son niveau le plus bas depuis la création de statistiques dans ce domaine en 1988, a annoncé le gouvernement brésilien, faisant état de 4.656 kilomètres carrés déboisés, soit une baisse de 27% par rapport à la même période de 2010 à 2011.??

La ministre de l'environnement Izabella Teixeira a précisé qu'il s'agissait de la 4e baisse en autant d'années.? Ce que confirme l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) [JDLE].

«Il me semble que c'est la seule bonne nouvelle sur l'environnement dans le monde», a estimé Izabella Teixeira, avant d'annoncer l'instauration d'un nouveau système électronique pour imposer des amendes aux contrevenants. ?? Le pic de la déforestation avait été atteint pendant les années 2003-2004, où la destruction de forêts avait atteint 27.700 km2.??

Entre août 2010 et juillet 2011, les surfaces déboisées s'étaient élevées à 6.238 km2, ce qui représentait déjà un record.?? Le gouvernement brésilien a fait d'une réduction de la déforestation de l'Amazonie un de ses principaux objectifs dans la lutte contre le réchauffement climatique et s'est engagé en 2009 à réduire le déboisement de 70% d'ici 2018 [JDLE].??

Incendies, agriculture, élevage, ou encore exploitation illégale du bois et de minerais figurent parmi les principales causes de déforestation en Amazonie, selon les autorités.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus