Record de sécheresse en France en 2011

Le 12 décembre 2011 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’année 2011 a été l’une des dix 10 années les plus sèches depuis cinquante 50 ans. C’est l’une des conclusions de la Commission de suivi hydrologique, qui a réuni, la semaine dernière, au Ministère ministère de l’écologie, des représentants des usagers de l’eau, des élus, des membres des comités de bassin, et des experts.

La réunion de cette Commission, aussi appelée «comité sécheresse», a dressé un bilan précis des niveaux de précipitations et de l’état des nappes phréatiques et des cours d’eau dans chaque bassin.

 
Selon le communiqué du ministère, les précipitations ont été largement déficitaires entre septembre 2010 et avril 2011 sur une grande partie du pays, à l’exception du pourtour méditerranéen. Les nappes n’ayant pu se recharger, elles ont naturellement présenté des niveaux très bas en mai, avec une avance d’un à deux mois par rapport à la normale. Cette faible pluviométrie a été aggravée par de fortes chaleurs qui ont asséché les sols superficiels. Selon la moyenne de référence établie entre 1971 et 2000, la température était plus élevée de 2,5°C.
 
Après un printemps sec, l’été a en revanche été plus humide sur une partie du pays. Les précipitations ont été supérieures à la normale au nord d’une ligne Bordeaux-Strasbourg (à l’exception de la Bretagne). Elles ont toutefois été inférieures au sud, et notamment en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, ce qui n’a pas permis le retour à une pluviométrie normale.
 
Entre septembre 2010 et août 2011, le bilan hydrologique s’est donc avéré déficitaire de plus de 10% sur l’ensemble du pays. En Dordogne, Charente et Aveyron, la réduction a même dépassé les 25%. A cause de ces taux exceptionnellement bas, et après trois années de déficit fragilisant les nappes, 2011 a donc été l’une des 10 années les plus sèches de l’histoire de ces 50 dernières années.
Cette situation a conduit 78 départements à prendre des mesures de restriction, afin d’adapter les prélèvements d’eau au débit des cours d’eau et au niveau des nappes.
 
L’outil Propluvia (2), mis en place en juin dernier, compile l’ensemble des mesures préfectorales sur cette question. Au 12 décembre, il mentionne 10 arrêtés de restriction d’eau en cours. Le Tarn-et-Garonne a notamment décrété le 1er décembre l’arrêt des prélèvements non prioritaires. En Charente et dans les Deux-Sèvres, le remplissage des plans d’eau a été interdit.
 
De son côté, la ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a rappelé l’objectif national de réduire de 20% les prélèvements d’eau d’ici 2020, dans le cadre du plan d’adaptation au changement climatique présenté le 20 juillet dernier.
 
Pour le mettre en pratique, le bassin Rhône-Méditerranée a lancé le 9 décembre un plan d’action régional pour anticiper les conséquences du changement climatique sur l’eau. Il prévoit la réalisation d’études sur la neige, les zones humides et le Rhône. Et pour économiser 20% d’eau à l’horizon 2020, il cible la réduction des fuites dans les tuyaux d’eau potable, l’optimisation des cultures et le choix de nouvelles pratiques moins gourmandes en eau, l’amélioration des dispositifs de refroidissement des centrales nucléaires, la récupération des eaux de pluie ou le recyclage des eaux usées pour arroser les espaces verts et les cultures et, en dernier recours, la création de nouvelles retenues d’eau pour l’irrigation (remplies en hiver et au printemps lorsque l’eau est disponible).
 
La situation de l’automne 2011 ne risque pas d’inverser la tendance (1). Les précipitations ont été très inférieures à la normale sur la quasi-totalité du territoire, en particulier dans l’Ouest, le Sud-ouest et le Nord-est. Seul le pourtour méditerranéen a connu de fortes pluies au cours du mois de novembre.
 
Au regard de ce bilan, les prochaines semaines seront cruciales pour la recharge des nappes et le bon fonctionnement des milieux.
 
(1)   Le bilan hydrologique au 11 novembre 2011 peut être consulté à cette adresse: http://www.eaufrance.fr/docs/bsh/2011/11/
(2)   www.propluvia.developpement-durable.gouv.fr.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus