Record d’algues vertes aux Etats-Unis

Le 27 septembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
20 Etats sont touchés, Californie en tête
20 Etats sont touchés, Californie en tête

20 Etats américains ont observé, au cours de l’été, une recrudescence d’algues vertes sur les littoraux et dans les eaux intérieures. Le réchauffement et la sécheresse sont pointés du doigt.

 

Un niveau historique a été atteint cette année en Californie, avec 40 lacs et rivières touchés contre 22 l’an dernier à la même époque, selon le quotidien East Bay Times, basé à Walnut Creek. Plusieurs lacs ont d’ailleurs été fermés à la navigation et à la pêche.

 

Chaleur et stagnation

 

En fait, la sécheresse répétée depuis 5 ans favorise le développement des cyanobactéries, qui aiment la chaleur et les eaux stagnantes aux fortes concentrations d’engrais. «La présence d’algues s’aggrave dans l’Etat et se propage dans d’autres Etats comme l’Ohio et la Floride, en partie à cause du réchauffement climatique», a déclaré Beverley Anderson-Abbs, spécialiste de l’environnement à la Commission de contrôle des ressources en eau (Water Resources Control Board).

Au total, le phénomène a été observé dans plus de 20 Etats américains au cours de l’été, dont la Floride. Ce qui représente une menace importante pour la biodiversité marine. Dans une étude publiée en 2010 dans la revue Plos One, des chercheurs californiens ont montré que la mort de 21 loutres de mer était liée aux émanations toxiques des algues.

Les Américains sont également menacés par des irritations de la peau et des yeux, des réactions allergiques ou des maladies graves en fonction de leur exposition, a mis en garde le ministère californien de la santé publique.

 

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus