Reconnaître les flux illégaux de produits dangereux

Le 28 mars 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
10 Mt de produits et déchets dangereux circulent chaque année dans le monde
10 Mt de produits et déchets dangereux circulent chaque année dans le monde

 

Interpol et les secrétariats des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm ont lancé le 27 mars le premier dispositif issu du projet Eden, créé en novembre 2013 pour aider les Etats européens à pister les flux illégaux de substances et déchets dangereux.

 

Alors que 10 millions de tonnes de produits chimiques et de déchets dangereux sont transportés chaque année à travers le monde, il revient aux Etats de reconnaître les cargaisons illicites, résument les 4 organisations internationales.

 

Pour les y aider, une nouvelle formation –financée en partie par l’UE- est proposée aux responsables des contrôles aux frontières afin de protéger la santé humaine et l’environnement contre les risques de ces produits, dont les flux sont en forte croissance, selon Jim Willis, secrétaire exécutif des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm.

 

Ce dispositif cible la reconnaissance des chargements illégaux en fonction de l’apparence des conteneurs, de leur étiquetage, des codes utilisés, ainsi que la protection des agents en contact avec les cargaisons.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus