Recommandation de la Commission concernant la présence de toxines T-2 et HT-2 dans les céréales et les produits à base de céréales

Le 11 avril 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 03/04/2013 par Laurine Arnaud

Substances indésirables > Contaminants

Une recommandation de la Commission européenne du 27 mars 2013 concernant la présence de toxines T-2 et HT-2 dans les céréales et les produits à base de céréales, a été publiée au JOUE L 91 du 3 avril 2013. Elle invite les Etats membres, assistés des opérateurs des marchés des aliments pour animaux et des denrées alimentaires, à mettre en place une surveillance visant à détecter la présence de ces substances indésirables dans les céréales et produits à base de céréales.

La Commission souhaite ainsi collecter le maximum de données sur la présence de toxines T-2 et HT-2 dans ce type de produits et obtenir des informations sur les différents facteurs qui conduisent à des niveaux relatifs élevés de ces toxines. 
L'objectif final est de pouvoir identifier les mesures à prendre pour éviter ou réduire la présence de ces toxines dans les céréales et les produits à base de céréales.
 
La Commission recommande donc aux Etats Membre et aux opérateurs de l'industrie alimentaire et de l'alimentation animale :
- de mettre en place une surveillance visant à détecter la présence de toxines T-2 et HT-2 dans les céréales et les produits à base de céréales ;
- de veiller à ce que l’analyse des échantillons porte simultanément sur la présence de toxines T-2 et HT-2 et d’autres toxines Fusarium telles que le déoxynivalénol, la zéaralénone et les fumonisines B1 + B2 ;
- d’effectuer le prélèvement et l’analyse d’échantillons de céréales et de produits à base de céréales destinés à la consommation humaine ;
- d’effectuer le prélèvement et l’analyse d’échantillons de céréales et de produits à base de céréales destinés aux aliments pour animaux et aux aliments composés pour animaux.
 
Elle fixe par ailleurs en annexe de sa recommandation, des niveaux indicatifs au-dessus desquels les Etats membres devront,  en cas de découvertes répétées, enquêter sur les facteurs conduisant à la présence de toxines T-2 et HT-2 et sur les effets de la transformation des denrées alimentaires et des aliments pour animaux.
Il est précisé que ces niveaux indicatifs ne sont pas des niveaux de sécurité pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux.
 
Les États membres devront  fournir régulièrement leurs résultats d’analyse à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) afin qu'elle les communique annuellement à la Commission européenne. Les premiers résultats d'enquête devront avoir été transmis à la Commission avant décembre 2013.
 
A noter, cette recommandation exclut de son champ d'application les aliments pour chats ainsi que le riz et les produits à base de riz.
 
Pour information, une recommandation de la Commission du 17 août 2006 a notamment fixé des teneurs maximales recommandées de déoxynivalénol, de zéaralénone, d’ochratoxine A, des fumonisines B1 et B2 et des toxines T-2 et HT-2 dans les céréales et les produits à base de céréales destinés à l’alimentation animale.
 
Sources : Recommandation de la Commission du 27 mars 2013 concernant la présence de toxines T-2 et HT-2 dans les céréales et les produits à base de céréales, JOUE L 91 du 3 avril 2013
 
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus