Récidive pour le moratoire sur les forages pétroliers

Le 13 juillet 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’administration Obama a déposé le 12 juillet un nouveau moratoire de plusieurs mois sur le forage de pétrole et de gaz en eaux profondes. Les juges avaient refusé de prolonger la précédente suspension décrétée par le gouvernement après la marée noire dans le golfe du Mexique (voir JDLE du 9 juillet).

Le secrétaire aux affaires intérieures, Ken Salazar, en vertu de son autorité fédérale, a pris un moratoire pour empêcher ce type de forage sur le plateau continental américain. Le gouvernement Obama souhaite cette suspension pour donner aux industriels le temps d’appliquer les nouvelles règles de sécurité. « Ma décision repose sur un constat chaque jour plus évident : l’incapacité des industries à réagir face à une fuite de pétrole », a expliqué Ken Salazar. Les compagnies pétrolières et gazières ont donc jusqu’au 30 novembre pour appliquer les dernières mesures de réduction des risques conséquents à l’extraction de l’or noir.

Le secrétaire Salazar dit « rester ouvert à une réévaluation du moratoire en cas de nouveaux éléments d’information ».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus