Recherche: l’Inrae naîtra le 1er janvier

Le 14 octobre 2019 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Philippe Mauguin, PDG de l'Inra et préfigurateur de l'Inrae
Philippe Mauguin, PDG de l'Inra et préfigurateur de l'Inrae
DR

Deux décrets relatifs à la création de l’Inrae, organisme fusionnant l’Inra et l’Irstea, sont parus samedi 12 octobre au Journal officiel. Cet institut de recherche verra officiellement le jour le 1er janvier 2020.

En février 2018, l’Inra et l’Irstea[i] ont été chargés par leurs organismes de tutelle (agriculture, recherche) de rapprocher leurs établissements pour n’en former qu’un. Ce sera donc l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), organisme qui naîtra le 1er janvier 2020. Avec plus de 10.000 personnes, il constituera un géant mondial de la recherche publique sur l’agriculture, l’alimentation, l’environnement et l’eau.

Toujours un EPST

Selon les deux décrets publiés samedi 12 octobre au Journal officiel (ici et ), l’Inrae, comme ses deux prédécesseurs, gardera le statut d’établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST), sous tutelle des ministères de l’agriculture et de la recherche. Il sera dirigé par un président-directeur général (PDG), nommé pour une période de quatre ans renouvelable une fois, assisté d’un conseil scientifique et d’un ou plusieurs directeurs généraux délégués.

18 membres du CA

Outre le président de l’Inrae, le conseil d’administration comptera 18 membres: quatre représentants de l’Etat (ministères de la recherche, de l’agriculture, de l’environnement et du budget), deux représentants d’établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche, sept personnalités qualifiées (dont deux issues d’associations de consommateurs ou de défense de l’environnement) et cinq représentants du personnel.



[i] Inra: Institut national de la recherche agronomique; Irstea: Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus