Réchauffement: le thé de l’Assam en péril

Le 27 décembre 2010 par Sabine Casalonga
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La hausse des températures réduirait les rendements et la qualité du thé de l’Assam le plus répandu en Inde, selon un article du Guardian du 26 décembre.

 

Les hautes collines et les pluies abondantes de l’Etat de l’Assam, au nord-est de l’Inde, sont idéales pour la culture du thé, et plus de320.000 hectaresde jardins produisent la majorité de la récolte nationale. Pluviométrie et température sont les deux facteurs-clés dont dépendent qualité et quantité des récoltes. Mais depuis 60 ans, la première a baissé de plus d’un cinquième et la température minimale a augmenté d’un degré et atteint 19,5°C.

 

Pour Debakanta Handique, directeur du centre météorologique de Guwahati cité par le quotidien britannique, cette évolution est clairement liée au changement climatique et devrait avoir un impact majeur sur l’industrie du thé. Le Tea Board of India a d’ailleurs constaté une diminution régulière de la production de l’Assam ces dernières années: 445.000 tonnes estimée en 2009, contre 487.000 tonnes en 2008 et 512.000 tonnes en 2007. Et ce, alors même que les surfaces cultivées ont augmenté.

 

Mridul Hazarika, directeur du centre de recherche sur le thé de Tocklai, estime que d’autres facteurs comme l’utilisation d’engrais et les méthodes de culture, peuvent également être partiellement responsables de la modification du parfum si singulier et recherché du thé de l’Assam, modification qui inquiète les cultivateurs locaux.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus