Réchauffement et acidification plus rapides en Méditerranée

Le 08 juin 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La baie de Villefranche-sur-mer où les prélèvements ont été effectués depuis 2007
La baie de Villefranche-sur-mer où les prélèvements ont été effectués depuis 2007
Crédit: Denis Silva Puig

Des chercheurs français ont souligné les changements très rapides qui ont touché la Méditerranée entre 2007 et 2015 en raison du réchauffement climatique.

 

La station du CNRS-INSU de la rade de Villefranche-sur-Mer[1] représente un site unique pour étudier l’acidification et le réchauffement dans la partie nord-ouest de la Méditerranée. Les prélèvements hebdomadaires effectués depuis 2007 ont révélé des changements extrêmement rapides du milieu marin. Des modifications qui ont été synthétisées dans un article publié le 15 mai dans la revue Ocean Science.

Près d’un degré

Selon cette publication, la température des eaux de surface a augmenté de 0,7°C entre 2007 et 2015, ce qui est beaucoup plus rapide que pour celle de l’océan global et côtier.

Même chose du côté de l’acidification, qui a progressé d’environ 7% sur la période, le pH ayant diminué de 0,0028 unité par an. Cette évolution est l’une des plus fortes relevées jusqu’ici selon les scientifiques du laboratoire de Villefranche-sur-Mer et de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

Services rendus

«La combinaison d’un réchauffement et d’une acidification élevés présente des risques élevés pour les services rendus à la société par les écosystèmes méditerranéens, comme la biodiversité, la pêche, l’aquaculture, le tourisme», relève le communiqué du CNRS. Plusieurs organismes planctoniques sont déjà affectés, ce qui menace l’ensemble de la chaîne alimentaire. Le stockage, par les mers et les océans, d’un quart des émissions mondiales de CO2 (soit 26 millions de tonnes) se traduit par un bouleversement de la chimie de la mer, et en particulier une hausse de son acidité.

 



[1] Qui fait partie du Service d’observation en milieu littoral

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus