Reach: vers un contentieux devant l'OMC?

Le 26 janvier 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans le cadre des Etats généraux de la chimie, qui ont eu lieu jeudi 25 janvier à Lyon (Rhône), Alain Devic, président de l'Union des industries de la chimie (UIC) s'est déclaré «quasiment certain» que George W Bush allait attaquer Reach devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le règlement, adopté en décembre par le Conseil et le Parlement européen, prévoit l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des substances chimiques produites ou importées sur le marché de l'Union européenne.

«La Commission européenne a tout fait pour que le réglement soit compatible avec les règles de l'OMC, mais nous sommes quasi certains que le gouvernement va déposer une plainte devant l'organisation mondiale», a déclaré Alain Devic, qui rappelle que l'industrie chimique européenne s'est toujours déclarée favorable au texte.

Les Etats-Unis se sont toujours opposés à Reach, estimant qu'elle pénalisera son industrie: l'exportation vers l'UE de ses produits représente un chiffre d'affaires annuel d'environ 35 milliards de dollars (27 milliards d'euros), selon l'American chemistry council. Malgré tout, Alain Devic a appelé à une réglementation mondiale sur les substances chimiques, afin que les entreprises européennes ne soient pas économiquement pénalisées par le texte communautaire. Certains gouvernements commencent déjà à réfléchir à une meilleure maîtrise des risques liés aux substances chimiques, notamment celui du Canada et de la Californie.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus