Reach: les ONG inquiètes de la position franco-allemande

Le 08 novembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué de presse du 7 novembre, plusieurs associations environnementales estiment que les gouvernements allemand et français pourraient obtenir un affaiblissement de la directive dite Reach relative à l'enregistrement, l'évaluation et à l'autorisation des substances chimiques. Selon Greenpeace et WWF, Angela Merkel (CDU-CSU), future chancelière allemande, a obtenu le report de la décision du Conseil de compétitivité du 28 et 29 novembre, en accord avec plusieurs Etats membres, dont la France. D'après l'AFP, le report a été confirmé par la présidence britannique. L'Allemagne pourrait profiter des semaines qui restent jusqu'au prochain Conseil pour proposer des modifications à Reach favorables à son industrie chimique, très puissante.

Parallèlement, le même jour, le ministre français chargé de l'industrie, François Loos, a reçu des élus et des responsables du parti des Verts afin de faire le point avec eux sur la réglementation relative aux produits chimiques. Il a rassuré la délégation en indiquant que les discussions avancent bien et qu'un vote pouvait être envisagé sous présidence britannique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus