Reach: 4.409 entreprises françaises ont réussi leur pré-enregistrement

Le 03 décembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plus de 2 millions de substances ont été pré-enregistrées par les industriels européens, a annoncé l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) dans un communiqué du 2 décembre.

Durant la période de pré-enregistrement de Reach, qui s’est achevée lundi 1er décembre à minuit, les entreprises européennes ont soumis plus de 2,2 millions de dossiers de pré-enregistrement correspondant à plus de 100.000 substances. Seuls 24 dossiers ont été déposés via la procédure de «secours», mise en place lundi par l’Echa, en raison d’une affluence moins élevée que prévue sur le portail Reach-IT.

Selon un premier bilan, 4.409 entreprises françaises se sont inscrites (6,7% des entreprises européennes), un nombre proche de l’estimation des 5.000 entreprises concernées par Reach, pour plus de 247.000 substances pré-enregistrées (11,6%). A titre de comparaison, l’Allemagne totalise 8.655 entreprises et 669.586 substances et le Royaume-Uni 22.227 entreprises et 418.753 substances. La liste officielle des substances pré-enregistrées sera publiée par l’Echa le 1er janvier 2009. Les industriels devront ensuite partager leurs données au sein de forums d’échange.

«Les entreprises qui ont échoué à pré-enregistrer ne sont plus autorisées à produire ou importer leurs substances jusqu’à la date de dépôt d’un dossier d’enregistrement complet», précise l’Echa dans son communiqué.

Le directeur exécutif de l’Echa s’est félicité du succès de la phase de pré-enregistrement, malgré l’affluence record des dernières semaines et du nombre de dossiers reçus plus élevé que prévu. «En dépit des nombreux dysfonctionnements informatiques, les chiffres publiés par l’Echa témoignent d’un réel effort des entreprises françaises dans les dernières semaines», a déclaré l’Union des industries chimiques (UIC), dans un communiqué du 2 décembre.

Le pré-enregistrement permet aux fabricants et importateurs de substances à plus d’une tonne par an de poursuivre leur activité et de bénéficier des délais prévus pour l’enregistrement, la phase ultérieure de Reach, échelonnés de 2010 à 2018.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus